Comment utiliser et configurer une base de données externe avec Squash TM ?

Squash TM contient une base de données H2 pour le test. Pour utiliser Squash en production, vous devez connecter Squash TM à une base de données MariaDB ou PostgreSQL.


Utiliser une base de données MariaDB

Étape 1 : Configurer MariaDB

  • Créez une nouvelle base de données encodée au format UTF-8 pour Squash TM et donnez tous les droits sur cette base de données à un utilisateur : CREATE DATABASE IF NOT EXISTS squashtm CHARACTER SET utf8 COLLATE utf8_bin; CREATE USER 'squash-tm'@'localhost' IDENTIFIED BY 'my_password'; GRANT ALL ON squashtm.* TO 'squash-tm'@'localhost'; FLUSH PRIVILEGES;

  • Créez un utilisateur avec les droits suivants : select/insert/update/delete/create temporary tables.

  • Vérifiez les informations suivantes dans le fichier de configuration MariaDB (my.cnf ou my.ini) : default-storage-engine = InnoDB max_allowed_packet=X (X est la taille autorisée maximum des pièces jointes de Squash. Par défaut, l’application est paramétrée sur 2Mo, soit X=2M)

  • Redémarrez MariaDB

Étape 2 : Remplir la base de données Squash TM

  • Pour remplir la base de données que vous venez de créer, utilisez le script 'mariadb-full-install.sql' qui se trouve dans le répertoire 'database-scripts/' du package Squash TM (l’administrateur de la base de données qui exécute le script doit avoir les SUPER privilèges)


Étape 3: Configurer Squash TM pour utiliser la base de données MariaDB

  • Modifiez les paramètres suivants dans le fichier de démarrage : DB_TYPE=mariadb DB_URL=jdbc:mariadb://localhost:3306/squashtm DB_USERNAME=squash-tm DB_PASSWORD=my_password

  • Vous pouvez utiliser l'utilisateur créé plus haut avec les droits select/insert/update/delete/create temporary tables sur la base.


Étape 4 : Lancer Squash TM

  1. Redémarrez Squash TM

  2. Connectez-vous à Squash TM avec le login par défaut de l’administrateur admin/admin



Utiliser une base de données PostgreSQL


Étape 1 : Configurer PostgreSQL

  • Assurez-vous que les extensions plpgsql et uuid-ossp sont disponibles avec votre installation de PostgreSQL, en vérifiant qu'elles apparaissent lorsque vous lancez la commande select * from pg_available_extensions;. Rapprochez-vous de votre administrateur de base de données si ce n'est pas le cas.

  • Créez une nouvelle base de données au format UTF-8 pour Squash TM et donnez tous les droits sur cette base de données à un utilisateur :

CREATE DATABASE squashtm WITH ENCODING='UTF8';

CREATE USER "squash-tm" WITH PASSWORD 'my_password';

GRANT ALL PRIVILEGES ON DATABASE squashtm TO "squash-tm";

Étape 2 : Remplir la base de données Squash TM

  • Pour remplir la base de données que vous venez de créer, utilisez le script postgresql-full-install.sql qui se trouve dans le fichier database-scripts/ du package Squash TM (l’administrateur de la base de données qui exécute le script doit avoir les privilèges SUPER USER)


Étape 3 : Configurer Squash TM à utiliser la base de données PostgreSQL

  • Modifiez les paramètres suivants dans le fichier de démarrage : DB_TYPE=postgresql DB_URL=jdbc:postgresql://localhost:5432/squashtm DB_USERNAME=squash-tm DB_PASSWORD=my_password


Étape 4 : Lancer Squash TM

  • Redémarrez Squash TM

  • Connectez-vous à Squash TM avec le login par défaut de l’administrateur admin/admin

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir notre newsletter mensuelle. En savoir plus sur notre politique de protection des données à caractère personnel.

Je souhaite recevoir les dernières actualités Squash :

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Noir LinkedIn Icône

Contact 

1, rue François Ory, 92120 MONTROUGE | +33 1 42 31 02 00

contact@squashtest.com